Imprimé de JuMEL le 19/10/2018


Les Passeurs de livres de Daraya. Une bibliothÁeque clandestine en Syrie
Auteur :
Minoui, Delphine  
Éditeur :
Seuil  
Date de publication :
05/10/2017  
Résumé :
De 2012 Áa 2016, la banlieue rebelle de Daraya a subi un siÁege implacable imposÂe par Damas. Quatre annÂees de descente aux enfers, rythmÂees par les bombardements au baril d'explosifs, les attaques au gaz chimique, la soumission par la faim. Face Áa la violence du rÂegime de Bachar al-Assad, une quarantaine de jeunes rÂevolutionnaires syriens a fait le pari insolite d'exhumer des milliers d'ouvrages ensevelis sous les ruines pour les rassembler dans une bibliothÁeque clandestine, calfeutrÂee dans un sous-sol de la ville.<br /> <br /> Leur rÂesistance par les livres est une allÂegorie : celle du refus absolu de toute forme de domination politique ou religieuse. Elle incarne cette troisiÁeme voix, entre Damas et Daech, nÂee des manifestations pacifiques du dÂebut du soulÁevement anti-Assad de 2011, que la guerre menace aujourd'hui d'Âetouffer. Ce rÂecit, fruit d'une correspondance menÂee par Skype entre une journaliste franÐcaise et ces activistes insoumis, est un hymne Áa la libertÂe individuelle, Áa la tolÂerance et au pouvoir de la littÂerature.<br /> <br /> Delphine Minoui est grande reporter au Figaro, spÂecialiste du Moyen-Orient. Prix Albert Londres 2006 pour ses reportages en Iran et en Irak, elle sillonne le monde arabo-musulman depuis 20 ans. AprÁes TÂehÂeran, Beyrouth et Le Caire, elle vit aujourd'hui Áa Istanbul, oÁu elle continue Áa suivre de prÁes l'actualitÂe syrienne. Elle est Âegalement l'auteur des Pintades Áa TÂehÂeran (Jacob-Duvernet), de Moi, Nojoud, dix ans, divorcÂee (Michel Lafon), de Tripoliwood (Grasset) et de Je vous Âecris de TÂehÂeran (Seuil).  
EAN :
9782021363043  
Langue :
français  
Langue originale :
français  
Sujet :
SociÂetÂe  
Type de document :
Livre En ligne  
EAN :
9782021363043  
Langue :
français  
Langue originale :
français  
Sujet :
SociÂetÂe  
Résumé :
De 2012 Áa 2016, la banlieue rebelle de Daraya a subi un siÁege implacable imposÂe par Damas. Quatre annÂees de descente aux enfers, rythmÂees par les bombardements au baril d'explosifs, les attaques au gaz chimique, la soumission par la faim. Face Áa la violence du rÂegime de Bachar al-Assad, une quarantaine de jeunes rÂevolutionnaires syriens a fait le pari insolite d'exhumer des milliers d'ouvrages ensevelis sous les ruines pour les rassembler dans une bibliothÁeque clandestine, calfeutrÂee dans un sous-sol de la ville.

Leur rÂesistance par les livres est une allÂegorie : celle du refus absolu de toute forme de domination politique ou religieuse. Elle incarne cette troisiÁeme voix, entre Damas et Daech, nÂee des manifestations pacifiques du dÂebut du soulÁevement anti-Assad de 2011, que la guerre menace aujourd'hui d'Âetouffer. Ce rÂecit, fruit d'une correspondance menÂee par Skype entre une journaliste franÐcaise et ces activistes insoumis, est un hymne Áa la libertÂe individuelle, Áa la tolÂerance et au pouvoir de la littÂerature.

Delphine Minoui est grande reporter au Figaro, spÂecialiste du Moyen-Orient. Prix Albert Londres 2006 pour ses reportages en Iran et en Irak, elle sillonne le monde arabo-musulman depuis 20 ans. AprÁes TÂehÂeran, Beyrouth et Le Caire, elle vit aujourd'hui Áa Istanbul, oÁu elle continue Áa suivre de prÁes l'actualitÂe syrienne. Elle est Âegalement l'auteur des Pintades Áa TÂehÂeran (Jacob-Duvernet), de Moi, Nojoud, dix ans, divorcÂee (Michel Lafon), de Tripoliwood (Grasset) et de Je vous Âecris de TÂehÂeran (Seuil).

Bibliothèque Type de fonds Statut Disponibilité
PNB - Prêt numérique Inconnue